Complément au tuto du sac à langer des mères taupes

Après réclamation, voici enfin le petit complément au tuto du sac à langer que j’aime me prendre la tête à faire!

Tout ceci se base sur le tuto des mères taupes qui correspondait exactement à ce que je cherchais : un sac à langer pratique avec plein de poches! Pour ma 2ème version, j’y ai ajouté un petit délire perso : un tapis à langer intégré pour en faire un sac à rabat amovible! En gros j’ai mixé le tuto du sac à langer avec celui du tapis à langer.

Le matériel nécessaire est le même que pour le sac normal sauf que j’ai enlevé quelques poches que je pensais superflues mais qu’en fait j’aurais pu laisser (poche à soufflet du devant et poche plate du dos).

Matériel pour la base du sac avec la sangle :

  • toile extérieure + doublure (ici le tout venait de Toto soldes) ;
  • fermeture éclair de 60 cm pour l’ouverture principale ;
  • fermeture éclair de 30 cm pour la poche intérieure ;
  • élastique de 40 cm (et pas 1 centimètre de moins!) 3cm de largeur pour les poches intérieures ;
  • 1m50 de sangle ;
  • 2 anneaux en demi-lune ;
  • 2 mousquetons ;
  • 1 boucle de réglage.

Matériel pour le tapis à langer intégré :

  • 2 rectangles de 37 x 60 cm de toile extérieure et de doublure ;
  • 8 boutons pressions ;
  • 1 bouton pression magnétique (mon petit plaisir, je trouve ça tellement chic!) ;
  • fermeture éclair 40cm séparable ;
  • 2 rectangles de 33 x 55 cm de tissu éponge ou 2 vieilles serviettes éponges (propres!) ;
  • du biais (4m pour le tissu éponge, 2m pour le rabat en option).

 

Cette fois-ci, je n’ai pas fait l’étui à tétine et le protège-épaule (trop de détails tue les détails – ou plutôt trop de flemme, etc …).

Pour le patron, je vous conseille de suivre le tuto initial qui est hyper détaillé. Sans oublier de découper 1 rectangle de 37cm sur 60cm dans la doublure et la toile extérieure (j’ai triplé la doublure avec de l’entoilage pour plus de tenue).

Après avoir tout découpé consciencieusement (étape 2 du tuto), passons à l’étape 2 bis :

 

Étape 2 bis : préparer le tapis à langer.

Coudre les tissus éponge comme expliqué ici . Si vous détestez la poussière de tissu éponge, passez cette étape mais ça serait dommage! Puis coudre la partie bombée des boutons pression aux 4 coins. Coudre la partie creuse des boutons pressions aux 4 coins du rectangle de doublure entoilée en faisant attention à les poser en face de ceux des tissus éponge. C’est la partie un peu délicate, puisqu’il vaut mieux que les boutons soient espacés de la même façon pour que la serviette amovible ne gondole pas. Les boutons pression ont généralement un trou au milieu qui permet d’enfoncer une aiguille (ou peut-être un crayon très fin?) pour repérer l’endroit où coudre le complémentaire. (vous remarquerez si vous avez fait 2 serviettes qu’il vous reste 4 parties creuses de bouton pression : gardez-les pour le prochain sac à langer et vous inverserez les pressions : partie creuse sur les serviettes et bombée sur le rabat, ça optimise!)

Coudre le bouton pression magnétique au milieu d’un des côtés de 37 cm.

Monter la fermeture éclair séparable de 40 cm (sur le côté opposé au bouton pression magnétique). Comment faire? Entre la doublure et la toile extérieure superposés endroit contre endroit, glisser la fermeture éclair avec le zip face à la toile extérieure. Piquer en prenant les 3 épaisseurs.

J’ai, avant de faire tout ça, surfilé la toile extérieure qui avait une fâcheuse tendance à se dépiauter au moindre mouvement, d’où les points zig-zag qu’on aperçoit sur les photos.

À cet étape, 2 choix s’offrent à vous :

  • pour faire une couture invisible : remettre les 2 tissus endroit contre endroit et piquer tout le long des 3 côtés restants en laissant une ouverture de 10 cm (ou plus selon la rigidité du tout). Retourner les tissus sur l’endroit et surpiquer tout le tour en fermant l’ouverture laissée précédemment.
  • avec les 2 tissus envers contre envers, piquer le long des 3 côtés restants, puis poser un biais. J’ai choisi cette méthode à cause de la toile qui ne se tenait pas du tout, j’avais peur qu’elle fasse comme avec les anses où j’ai dû faire un point de sauvetage après retournement sur l’endroit pour limiter les dégâts :

Si je n’ai rien oublié, le rabat est fini, reste à coudre le bouton pression magnétique sur la toile extérieure du devant du sac. Personnellement, je l’ai fait à la fin : la couture ne se voit pas à l’intérieur du sac parce que c’est dans une poche, et ça me permettait de bien ajuster le rabat, tellement habituée à ma minutie légendaire, j’avais peur que le bouton pression se retrouve complètement à l’ouest.

Ensuite, suivre toutes les étapes du tuto des mères taupes jusqu’à l’étape 7.

 Étape 7 bis : assembler le sac et le tapis

Surfiler ensemble (envers contre envers) le devant extérieur et le devant intérieur, en y ajoutant le rabat au dessus de la toile extérieure (l’envers du rabat sur l’endroit du devant) centré le long du bord de 46cm. Continuer l’étape 8 comme dans le tuto des mères taupes.

C’est fini! Vous avez un beau sac à langer 2 (et même plus) en 1 : avec ou sans rabat, avec ou sans sangle.

Une dernière modif pour la route : sur toutes les coutures intérieures, comme elles sont visibles et que je n’aime pas ça, j’ai posé un biais (bleu foncé, le même que sur le bord du rabat).

Si vous voulez éviter cette étape supplémentaire, utilisez plutôt la méthode du sceau (je dois être la seule à me comprendre là!) : faire un sac dans la toile extérieure et un autre dans la doublure, puis les emboîter et coudre le bord haut (comme dans ce tuto étape 52 ça sera plus clair). Je pense d’ailleurs que j’opterai pour cette méthode pour le prochain sac à langer (prochain?? quel prochain?? les filles, arrêtez de faire des bébés, je veux me faire un sac pour moi!!).

J’espère que tout ceci sera compréhensible, c’est la première fois que j’écris des explications couture (lues par quelqu’un d’autre que moi!), alors n’hésitez pas s’il y a des zones flous à me demander de détailler!