Mon jardin extraordinaire

Samedi dernier, nous étions à Chaumont-sur-Loire pour le Festival des jardins.

Festival que j’espère chaque année ne manquer sous aucun prétexte, même si je n’y vais pas chaque année, loin de là!

Cette fois-ci, nous avons eu la chance d’avoir beau temps (du moins l’après-midi), pas trop chaud et surtout pas beaucoup de monde (allez-y le matin, c’est tellement agréable d’avoir les jardins pour soi!).Envolée de papillons

Le principe : un thème pour une trentaine de jardins. Cette année Jardins des délices, jardins des délires. Chaque paysagiste l’interprétant à sa façon, ça donne des merveilles de jardins, qu’on aimerait avoir chez soi. Le rouge et le noi

Il y avait cette année pas mal de paysagistes qui ont misé sur le noir : plantes noires ou eaux noires, associées à du rouge ou du vert.
Nénuphars
Des petites touches orientales qui me rappellent des souvenirs d’enfance :

Mosaïque Mille et une nuits

Révolution des nains de jardin

Et puis comme toujours, des jardins qui misent sur l’originalité : la révolution des nains de jardin qui réclament liberté, égalité et fraternité.

Leur manifeste :

  • Tous les nains de jardin ont leur propre beauté
  • Tous les nains de jardin remplissent un rôle esthétique utile dans la société horticole
  • Tous les nains de jardin ont droit à la quiétude d’un logis souterrain
  • Les nains de jardin exigent la fin de leur soumission horticole contemporaine.

Recette

 

Ou des recettes (scrupuleusement photographiées pour les tester!) disséminées dans un jardin-potager.

Vivement le festival de l’année prochaine!