o-ver-boo-kée!

La rentrée approche, et je me sens déjà débordée à l’idée d’être débordée. C’est une sensation bizarre, mais je commence à y être habituée : j’anticipe tellement les périodes d’activité intense que j’ai l’impression d’être déjà essouflée avant même d’avoir commencé!

Et là je suis servie : la période de septembre, avec la nouvelle collection que je suis en train de « produire », les photos des nouveaux bijoux qu’il va falloir prendre, la saison de marchés de noël qu’il faut commencer à préparer dès maintenant et tous les rendez-vous que je voulais prendre comme par hasard au mois d’août et que « en fait, non y a personne en août, j’attends plutôt le mois de septembre ». Sans parler de la compta du mois de mai que je n’ai pas encore totalement commencée finie.

 

Avant de me remonter les manches pour attaquer le boulot, je suis toujours dans un état de fébrilité qui nuit gravement à l’efficacité. J’ai presque hâte d’être au mois de décembre pour être enfin dans le coeur de l’action!

En attendant (pour continuer à tourner en rond), par un heureux hasard, en plus d’apprendre que « overbooked » ne veut pas dire « overbooké »,  je suis tombée sur ce magnifique site autour des livres, bibliothèques, librairies, …

 

J’ai toujours rêvé d’avoir un mur entier de livres chez moi, mais j’aime plus que tout les pièces claires, j’ai enfin trouvé la solution pour ma bibliothèque idéale :

Reste plus qu’à trouver un appart avec 3 grandes fenêtres!

Plus raisonnablement, j’avais aussi envisagé d’encadrer mon lit d’étagère, un peu comme ici :

mais j’ai trop peur que les étagères s’effondrent sur ma tête au milieu de la nuit (traumatisme de l’enfance! c’était seulement un tableau mal accroché, mais des étagères pleines de livres, avouez que ça fait peur!).

Pas la plus pratique des bibliothèques